Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Julien Gracq

Médiathèque Julien Gracq

Toute l'actualité de la médiathèque de Plélan-le-Grand en Ille-et-Vilaine

"Le sympathisant "roman de Viet Than Nguyen

"Je suis un espion, une taupe, un agent secret, un homme au visage double (...)" Ainsi commence ce premier roman de Viet Thanh Nguyen, né au Vietnam en 1971 et qui a fuit le pays avec sa famille pour rejoindre les Etats-Unis à la fin de la guerre.

Le narrateur anonyme relate sa vie d'agent double, aide  de camp  d'un général vietnamien, mais aussi sympathisant vietcong qui transmet des informations aux révolutionnaires. La victoire des ces derniers conduira à suivre le général et sa famille aux U.S.A. d'où il poursuivra son activité secrète par le biais de lettres codées.

Ne vous  attendez pas à un livre d'espionnage traditionnel ou à un essai sur la guerre du Vietnam. Il s'agit davantage de réflexions personnelles du narrateur sur la condition humaine. Ce homme est "double" à bien des points de vue : double origine (mère vietnamienne et père  prêtre français), double affiliation politique (soutien officiel de l'ancien régime sud-vietnamien et soutien officieux des communistes, double attachement culturel ( culture vietnamienne et culture occidentale). La plupart de situations sont prises avec humour , que l'on pourrait qualifier de "jaune", puis le ton plonge dans la désillusion et la noirceur.

L'humour est grinçant, la satire de la société américaine férocement drôle : " Comme le général, elle arborait une tenue standard  consistant en un polo d'homme, un pantalon de toile informe et, enfin, le must de la chaussure américaine, une paire de tennis [...]. De sorte que, comme beaucoup d'adultes américains, ils ressemblaient à des enfants trop grands, effet décuplé qaund on les voyait boire à la paille des sodas extra-larges".

La question de l'exil, mais aussi  des préjugés des américains sur les étrangers, est centrale. Le personnage s'enthousiasme de participer au tournage d'un film (inspiré de manière assumée par Apocalypse Now"), espérant ainsi apporter de l'objectivité dans la représentation du peuple vietnamien. Espoir rapidement déçu. "La plupart de ces rôles relevaient de la catégorie des civils ( c'est à dire Peut-être  Innocents, mais aussi Peut-être Vietcongs et Donc Peut-être Futurs Tués parce que Innocents ou parce que Vietcong ). Comme la majorité des figurants connaissaient déjà bien ce rôle, ils n'avaient pas besoin que je les motive pour avoir la psychologie juste de celui qui sera peut-être pulvérisé, démembré ou simplement abattu"

Une tentative de retour au Vietnam se soldera également par une déception, dans une fin digne de "1984".
l'idéologie (occidentale, communiste,...) oblige les êtres à choisir un camp et leur refuse la possibilité d'être multiples. " Ces catégories existaient comme existent les pages dans un livre, mais la plupart d'entre nou sont faits de nombreuses pages et non pas d'une seule". Laetitia

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article