Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Julien Gracq

Médiathèque Julien Gracq

Toute l'actualité de la médiathèque de Plélan-le-Grand en Ille-et-Vilaine

chroniques du confinement : la play list de la semaine

La chanson nous a toujours accompagné dans les meilleurs ou les pires moments de notre vie . Dans ces chansons posthumes , reprises par Maxime Leforestier, Georges Brassens écrivait qu'il n'y avait pas  de honte à avoir de chanter "pendant que Rome brûle, elle brûle tout le temps !" Et puisque que nous évoquons l'ami Georges  nous vous proposons en tête de ce florilège musical destiné à  dédramatiser "pour un instant seulement" l'actualité :

LE pluriel pour dire que se rassembler, jouer des coudes ou imiter les moutons de Panurge ou tomber dans les Fake new  polluant la toile ,  relève de la loi de Georges selon laquelle "à plus de 4, on est une bande de cons "

La matinée de Jean Ferrat  interprétée avec sa compagne Catherine Sèvres , thème idéal pour les couples confinés,  qui restent  au lit sans pour autant  s'empêcher  à vouloir rêver à changer le monde.

Hit the road Jack  de Ray Charles , avec rythme and  blues , nous crions à Covid 19 de ne pas venir chez nous,  et ,le plus tôt, de prendre ses cliques et ses claques  sans espoir de retour.

The times they are-changins"  harmonica et son  made in 1964 , Bob Dylan montrait un pays qui allait changer selon le sens du vent  de l'histoire, des moeurs et des balades  colportées par des poètes  hirsutes. Qui sait,  si crise il y a, pourquoi n'apporterait-elle un progrès qui n'est  pas à vendre, à acheter ?

La complainte du progrès  de feu ...le feu follet Boris Vian  montre bien que les biens de consommation séduisent , étourdissent mais finalement  peuvent se transformer en objets inquiétants, menaçant qui nous chosifient avant de nous couper en rondelles.

Foule sentimentale  la loi du marché et la vie de people  affichée sur écran (petit ou grand ) n'ont pu éteindre en nous  l'image d'un idéal , ou d'une solidarité ...qui réconcilierait Georges  l'anarchiste grâce à cet hymne  doux-amer d'Alain Souchon.

Et bien chantez maintenant,  sans oublier d'applaudir chaque soir à 20h00  les aides soignant(e)s, infirmières et médecins qui ne" se résignent pas " à vouloir nous protéger, comme le partisan  chanté par Leonard Cohen...car ils ont la France entière.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article