Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Julien Gracq

Médiathèque Julien Gracq

Toute l'actualité de la médiathèque de Plélan-le-Grand en Ille-et-Vilaine

Une aviatrice pour Al Capone

Yann et Henriet ont eu la bonne idée de tirer de l'oubli la vie peu commune d'une femme d'exception : Bessie Coleman. Née au Texas à la fin du XIX eme siècle,  cette femme intrépide  ressent  très tôt la vocation de devenir aviatrice . Vu l'époque, bon nombre d'obstacles se dressent devant son rêve : elle est pauvre, fille d'un policier indien et d'une mère noire, et elle n'est pas un homme ! Ironie de l'histoire, sa vocation nait en sauvant d'un crash d'avion  un  aviateur blanc qui  distribuait par voie aérienne des tracts... du Klu Klux Klan dans un Etat fortement marqué par le racisme !

Dans ce  premier épisode de cette bande dessinée,  les toutes premières pages  donnent le tempo de cette histoire menée tambour battant . En effet  , les auteurs montrent notre héroïne intrépide aux commandes d'un hydravion (affrété par Al Capone en personne), venue chercher une livraison d'alcool de contrebande à Saint-Pierre-et-Miquelon en pleine tempête hivernale, la nuit de surcroit, pour échapper à la vigilance des gardes-côte américains. Entre deux flash-back  évoquant l'enfance de Bessie  et son présent : celui de la Prohibition à Chicago,  les lecteur sont tout  de suite happés par les péripéties d'une aventurière  attachante et dont on attend déjà de lire la suite dans un prochain épisode de "Black Squaw".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article