Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Julien Gracq

Médiathèque Julien Gracq

Toute l'actualité de la médiathèque de Plélan-le-Grand en Ille-et-Vilaine

Americana et Croke Park : de la sueur, des larmes et du sang, deux vraies balades irlandaises

Jeune auteur de BD , Luke Healy aspire , comme beaucoup de jeunes irlandais des années 2000, à  quitter l'Irlande pour vivre en  Amérique. Mais cet amour n'est pas partagé . Tributaire d'un visa de séjour toujours trop court, il  effectue plusieurs fois la navette entre son île et ce continent , "terre promise" où il pourrait poursuivre sa formation d'auteur de BD (dans le  Vermont) et satisfaire un rêve, une lubie : remonter à pied de la frontière mexicaine toute la côte Ouest des Etats-Unis jusqu'au Canada, soient 4 800 km à travers des déserts,des  montagnes en passant de la chaleur des plaines à la froideur des massifs où les pluies se mêlent à la neige. Ce chemin de croix porte un nom : c'est le PTC, ou  Pacific Crest Trail. Luke se lance dans cette randonnée impitoyable en 2016. Ce roman graphique  relatant cet exploit   se lit comme un journal à plusieurs entrées :  il  raconte autant une Amérique des  grands espaces  , sauvage mais souillée par la civilisation (pollution, déchets, incendies et architecture tape-à l'oeil ) que les désillusions d'un jeune européen , mal dans son pays et dans sa peau,  et qui n'arrivera pas à rassasier sa faim d'Amérique. A la fin de son périple, il y gagnera certes  comme tous les randonneurs du PTC , un surnom "Sursac" , mais aussi un sentiment  de perte (la mort de son grand-père , Gus, à des milliers de km de lui).

Toute tragédie irlandaise possède  sa chanson , celle du "bloody sunday "relatant la tuerie  de 1972 en Irlande du Nord n'échappe pas la règle. Mais il est plus  rare qu'elle se répète à plus de 50 ans d'intervalle, non plus  lors d'une manifestation pacifiste dans une banlieue de Belfast  mais  à Dublin à la fin de la guerre d'Indépendance . Dans un stade dédié aux sports gaéliques, en novembre 1920, des soldats britanniques, mitraillent des joueurs  et des spectateurs en représailles d'assassinats "ciblés" commis  par un groupe de l'IRA. la BD éponyme du lieu du massacre"Croke Park" écrite par Sylvain Gache  et illustrée par Richard Guerineau  rapporte ce sanglant épisode de l'Histoire contemporaine de l'Irlande , nous rappelant ainsi que la violence  a "souvent bégayé" sur cette île en paix  depuis peu finalement !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article